Editorial

Pourquoi Airaines Eternelle ? Cela peut vous paraître un peu prétentieux voire un peu mystique. Il s’agissait simplement pour nous de signifier que nous n’avons pas l’intention de nous confiner dans une célébration nostalgique de l’ancienne Airaines détruite sous les bombes de la Dernière Guerre mondiale. Airaines est aussi la ville de nos enfants et de nos petits-enfants. Ceux qui fréquentent les écoles et le collège de la ville, ceux qui écrivent donc l’histoire contemporaine de notre pays. Nous voulons leur transmettre le patrimoine oublié ou sauvegardé de la ville mais aussi observer les mutations et les évolutions actuelles de notre cité. Nous ouvrirons donc bientôt de nouvelles rubriques et nous mettrons en ligne des documents récents sous réserve de l’accord des personnes éventuellement concernées. Dans le même esprit, nous nous ferons l’écho de toutes les initiatives culturelles dont nous aurons connaissance, non pas pour nous substituer à l’information dont la presse se charge mais pour classer et archiver des documents photos ou textes, en les tenant à la disposition permanente des internautes comme on classe dans l’album familial les photos auxquelles on tient.

Il est donc grand temps d’ouvrir ce site au public, même si nous sommes loin d’avoir atteint les objectifs que nous nous étions fixés. Nous avions certainement sous-estimé le travail que nécessite la mise en ligne de centaines de documents. Mais nous n’avions pas imaginé que nos exigences seraient de plus en plus grandes au fur et à mesure que nous verrions le portail s’ouvrir. Ainsi, il nous est vite apparu qu’il ne suffisait pas de mettre des photographies à la disposition des visiteurs mais qu’il fallait aussi prévoir un espace de commentaires.

C’est aussi à vous, visiteurs abonnés de le faire vivre en nous envoyant des commentaires sur les documents publiés puis d’autres documents que nous ajouterons à ceux déjà en ligne et à ceux que nous n’avons pas encore eu le temps de traiter.

Renseignements pratiques :

Nous avons classé les documents photographiques – pour le moment uniquement des cartes postales anciennes – par rubriques géographiques : route d’Abbeville, place de la Vignette… ou par monuments : Prieuré, Eglise St-Denis, moulins…
À l’intérieur de ces rubriques géographiques nous avons essayé de regrouper les photos par thème : par exemple, dans la collection des photos de l’ancienne place du marché, nous avons regroupé celles qui représentaient la mairie, celles qui représentaient la grande halle, et les autres. Ou encore dans la collection des cartes représentants la rue Aristide Briand (ancienne Place de la Ville) nous avons opéré trois sous-classements pour les vues montantes, les vues descendantes et les photos d’après-guerre. Concernant le classement historique, nous nous sommes efforcés, lorsque c’était possible et pertinent, de classer les cartes postales par ordre chronologique. Il reste beaucoup à faire dans ce domaine et nous comptons sur vos commentaires (et sur votre indulgence aussi).

Toutes les photos n’ont pas encore de commentaire, tant s’en faut ; ils viendront en leur temps et grâce à vous. Nous attendons, vos inscriptions (gratuites) et vos commentaires. Nous nous efforcerons de répondre rapidement à tous et nous tiendrons compte de vos suggestions.

Pour nous proposer un commentaire sur une photo, il faut mentionner la galerie concernée et le numéro de la photo.

Merci d’avance de votre collaboration.

Bernard Péchon-Pignero Mai 2014

Comments are closed.